Quand j’essaye la culotte menstruelle belge 1


En 2012, j’ai testé la cup pour la première fois. J’ai hésité plusieurs mois sur le modèle, la taille (wtf oui, il y a des tailles). Habituée aux tampons, je l’ai insérée beaucoup trop haut. Résultat, j’ai eu un mal de chien à la sortir et j’ai cru devoir foncer aux urgences (non, j’ai juste dû me coucher dans ma douche, me calmer et ‘pousser’ un peu, oui je vous donne des détails, voilà voilà).

 

 

Cette expérience m’a un peu refroidie. Néanmoins, j’ai acheté mes premières serviettes lavables (coton bio de Imse Vimse), et retenté la cup en 2013, avec un succès ravi. Une combinaison qui m’a beaucoup séduite.

En 2017, j’ai eu la chance de tester les premières serviettes lavables de La Renarde. Très douces et agréables, elles restent souples et efficaces encore 3 ans plus tard! Je les ai utilisées seules et en complément avec la cup. L’ennui majeur dans mon cas, c’est qu’elles ont tendance à glisser un peu trop vers l’arrière. Ce qui me vaut des taches devant et des manips fort élégantes pour les ramener vers l’avant. Ma solution: mettre 2 culottes (anciennes et noires si possible, comme ça zéro regret).

 

ou pas évidemment

Depuis quelques mois, j’apprécie moins la cup. Elle reste un must pour la piscine par exemple, mais il suffit qu’elle soit positionnée différemment pour que je la sente. Et lors des jours de grands flux, je dois la vider en milieu de journée et c’est pas toujours génial quand il n’y a pas d’évier dans la toilette. Avoir une main dégoulinante façon film d’horreur n’est pas très agréable (oui je suis un peu maladroite parfois), surtout si je dois me rhabiller et ouvrir une porte pour aller rincer la cup et me laver les mains, puis retourner à la toilette… Puis d’avoir lu quelques articles sur le syndromes du choc toxique avec la cup également, ça me tente de moins en moins. Elle a pourtant été ma meilleure amie pendant 6 ans.

 

 

Donc en bref, me voilà aux serviettes lavables quasi H24. J’ai réinvesti dans un modèle ‘nuit’ pour LE fameux jour. Et étant pingre, je les rince le soir et je les mets vite sécher pour les utiliser 2 à 3x sur mes 6 jours. Puis tout file en machine évidemment. Mais ce problème de glissement est toujours agaçant.

J’ai découvert il y a 2 ans les culottes menstruelles, et j’en ai eu plusieurs en main. Elles m’ont parues gigantesques, imperméables de partout, épaisses et surtout MOCHES. Donc j’ai pas creusé… Cependant ma copine Stéphanie de La Renarde (encore elle, elle assure) a décidé de mettre les bouchées doubles pour créer la première culotte menstruelle “made in Belgium”, avec des coloris sympas et avec le tissu imperméable seulement à l’entre-jambes, merci! Les élastiques sont doux, assez larges et ne marquent pas.

Evidemment, la sortie familiale dans un parc d’attractions a coïncidé avec LE jour. C’était le bon jour pour tester ça Ouais, pas peur la fille. J’ai eu la chance d’essayer 3 tailles différentes. Finalement, j’ai pris la taille en dessous de celle qui me conviendrait selon le tableau, parce que ça me rassure que ça soit plus près du corps.

Après un rapide lavage/séchage, c’est parti! Niveau ressenti: Waw, c’est doux et super confortable! J’ai pas l’impression de porter une protection, juste une culotte normale. J’avais emporté avec moi une culotte et une SHL ‘au cas où’, mais après vérification, c’est bon, je change pas, c’est trop confo et j’ai pas envie de devoir tirer sur la serviette le reste de la journée. Bref, 4 montagnes russes, 2 rivières sauvages, 2 tours de tasses et 3 manèges de chevaux plus tard, tout allait bien, je me sentais propre et en sécurité. J’ai gardé la fameuse culotte 13h sur la journée. Elle a assuré.

 

J’ai eu aussi l’occasion de la porter de nuit, c’est vraiment top. Critique constructive: ce serait bien que l’absorbant monte plus haut devant… ça arrive dans le modèle 1.1 qui est cousu là maintenant en ce moment. Bravo pour le design Stéphanie, je vais désormais encore plus te vénérer quelques jours par mois!

Prix: 35€, fabriqué en entreprise de travail adapté à Fernelmont !

Où l’acheter : chez zerodechet.be par exemple 😉 Ou chez La Renarde directement.

Par contre, évitez les attractions trop humides hein.

 


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “Quand j’essaye la culotte menstruelle belge