Quand je cherche des écharpes de portage d’occasion


Hein? Combien?

Hein? Combien? Où?

Etant stagiaire consultante en portage, j’ai besoin de matériel pour mes ateliers. Un seul moyen de portage de chaque sorte, c’est bien mais pas du tout suffisant. Je dois proposer aux parents de nombreuses variantes qui leur permettront de poser un choix adapté à leur utilisation, à leur budget et à leur confort. Acheter du neuf? Sachant qu’un simple sling chiffre jusqu’à 69€ et certains préformés 135€, mon portefeuille dit non!

Voici mes bons plans pour trouver du matériel de puériculture d’occasion sans devoir vendre un rein. Bon OK, ce ne sera probablement pas la nouvelle version hype et connectée et il n’y aura pas de choix entre 18 coloris branchés. Mais est-ce si important?

Demander autour de soi

Envoyer un mail à des parents aux enfants plus âgés que les vôtres, poster un message sur facebook, afficher un petit mot à la crèche, être aux aguets si vos contacts vident leur grenier… Voire avoir à prêter (le plus économique!). Ne pas oublier d’être précis dans la demande: “Je cherche à acheter à très petit budget ou récupérer d’occasion des moyens de portage physiologiques.” “Je cherche une chaise haute de marque xxx”

  • Mon butin: Une écharpe élastique à 25€, une écharpe en jersey à 10€, un préformé à 15€. (Neufs: 69, 49 et 75€). Et l’année dernière un sling et une écharpe élastique à moitié-prix (notamment celle-ci 🙂 )
Hop des jumeaux!

On peut aussi porter des jumeaux dedans, tranquille.

 

Se rendre aux bourses organisées près de chez soi.

C‘est très rentable. Je suis une grande fan des bourses aux vêtements et matériel de puériculture de La Ligue des Familles. Elles ont généralement lieu dans des écoles ou salles communales et tout est trié par taille. En plus les vêtements et le matériel sont examinés au dépôt, tout est généralement en très bon état (voire neuf). Et les prix! Les personnes qui déposent veulent souvent se débarrasser de leurs affaires, donc bradent tous les prix : t-shirts 2€, pantalons 3€.

  • Mon butin: Une écharpe tissée à 20€ et un sling à 5€, état parfait (Neufs: 76 et 59€)

Ecumer les brocantes

Plus fastidieux que les bourses (pour se garer, pour regarder tous les stands et comparer les prix, pour trouver ce qu’il faut, pour éventuellement marchander, et s’il pleut, et s’il fait froid…), prix généralement cassés. Il faut bien examiner les achats: il n’y a pas eu de tri par une tierce personne, et certains tentent de refiler des trous et des taches.

  • Pas de butin, c’est pas la saison des brocantes

Visiter les magasins de seconde-main

Oxfam, les Petits Riens, les vesti-boutiques de la Croix-Rouge, Emmaüs. Prix également très bas, il est nécessaire de vérifier la qualité.

  • Je n’ai pas eu l’occasion de m’y rendre récemment.

Aller dans les dépôts-vente

Il s’agit de vrais magasins où chacun peut aller déposer des produits à vendre. Lors de la vente, le magasin récupère entre 40 à 60% du prix de vente. C’est bien pratique pour aller fourguer une cargaison de matériel dont on a plus besoin et ainsi ne plus devoir le stocker. Par contre le tri est très sévère, seules les pièces de marques, complètes, en parfait état… sont repris dans le magasin. Les prix de vente sont +/- de 50% du prix neuf (et des prix symboliques pour les vêtements). N’hésitez pas à les contacter avant d’aller sur place si vous cherchez quelque chose en particulier. J’ai beaucoup de chance, près de Namur il a y a 3 dépôts-vente:

  • Little Marquis à Erpent: une boutique superbe, immense, à la déco pleine de goût, on peut à peine croire qu’il s’agit de matériel de seconde main!
  • Les Petits Malins à Spy: une boutique bien située qui vient d’ouvrir, avec à l’arrière une petite salle où ont lieu des ateliers pour jeunes parents et enfants. Anne-Sophie est super sympa !!
  • Petit Kiwi à Aische-en-Refail : un stock parfaitement rangé où ont peut aller fouiller. La vente en ligne est leur point fort! J’aime repérer en ligne ce qui me plait avant d’aller le chercher sur place.
  • Un dernier que j’aimerais beaucoup aller voir: BBBis à Braine-L’Alleud. Ca a l’air immense, avec un stock énorme.
  • Mon butin: un Mei-tai à 30€, une écharpe tissée à 25€ (neufs: 85 et 50€), un tire-lait manuel et plusieurs couches lavables neuves ou presque à 50%.

Utiliser les sites de vente en ligne

ebay, 2ème main, kapaza… Ne pas oublier de noter le vendeur et ne pas hésiter à demander plus de photos de l’objet convoité, de quand il date, quel est le modèle précis… Prix: entre cassé et 75% du prix neuf, selon l’état et si le vendeur a envie de se débarrasser ou de se faire du blé.

  • Butin: j’en ai un dans le collimateur, mais je ne me suis pas encore décidée… 🙂

Les groupes facebook

C’est terrible comme cet outil est efficace. Il existe beaucoup de groupes pour se revendre du matériel d’occasion, faites une petite recherche: “portes-bébé physio d’occasion” ou “couches lavables d’occasion” etc. Vous pourrez vous inscrire dans le groupe, y proposer vos biens et y faire de bonnes affaires. Il s’agit généralement de personnes qui connaissent très bien leur matériel et sa valeur, et qui donc ne bradent pas, mais demandent un prix décent (entre 40 et 80% du prix neuf je dirais, selon l’utilisation).

  • Mon butin: quelques couches lavables à 60% du prix neuf.
Paye ta couche lavable d'occasion 8€ au lieu de 17!

Paye ta couche lavable d’occasion 8€ au lieu de 17!

Petite précaution: évitez d’acheter des écharpes élastiques (type Je Porte mon Bébé) d’occasion si vous ne connaissez pas la personne. Elles perdent leur élasticité au cours de leur utilisation.

Avez-vous d’autres tuyaux à ajouter à ma liste? Bon shopping 🙂

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *